La viande rouge et la santé (ce que dit le régime paléo)

« Manger trop de viande rouge est toxique », « il ne faut pas manger de viande rouge plus de 2 fois par semaine », « on se sent beaucoup mieux quand on ne mange plus de viande », … Sont des phrases que j’entends très souvent et qui m’irritent un petit peu.

Quand il s’agit de santé, j’aime regarder – tout simplement – de quelle manière notre corps fonctionne le mieux. Autrement dit, je regarde ce que dit l’évolution de l’homme à ce sujet.

Il y a 2 millions d’années, nos ancêtres ont intégré la viande à leur alimentation. Ils étaient au départ charognard, ils se contentaient de manger les restes laissés par les prédateurs. Puis ils sont devenus eux-mêmes chasseurs (voir mon article « Pourquoi vous devez manger comme un chasseur cueilleur« ). C’est durant cette période d’introduction de la viande dans le régime alimentaire que la capacité cérébrale de nos ancêtres s’est fortement développée.

Le fait de manger de la viande leur a fourni beaucoup plus d’énergie (les protéines et acides gras sont plus nutritifs que des feuilles). Ils ont donc pu passer moins de temps à manger et davantage de temps à développer leurs outils, leurs stratégies de chasse, leurs habitations et leurs relations sociales.
En comparaison, nous pouvons prendre le gorille qui lui ne mange que des feuilles. La conséquence : il a un estomac énorme et n’est pas très mobile.

Si l’on regarde donc la relation entre nos ancêtres et la viande, on voit tout de suite que l’impacte a été à tous les niveaux très positif.

Pourquoi la viande rouge serait aujourd’hui à bannir ?

Pour répondre à cette question il faut regarder la différence entre la viande d’aujourd’hui et la viande de nos ancêtres.

Ces derniers mangeaient des animaux sauvages. La viande était de bien meilleure qualité. Moins grasse et avec des graisses de meilleure qualité, plus riche en protéines, plus saines. Aujourd’hui, la viande ne ressemble plus à cela. Les bêtes sont bourrées d’hormones de croissance. Les muscles se développent 2 fois plus vite que les os et les organes. Les bêtes mangent des farines animales et ne voient jamais la lumière du jour. Résultat, les viandes sont plus grasses, les protéines sont de moins bonne qualité et pire elles contiennent des antibiotiques et autres saloperies de ce genre qui se retrouvent dans notre assiette.

Ce que mangent les bêtes que vous mangez est très important. D’après le régime paléo ce n’est pas la viande qui est mauvaise pour la santé, bien au contraire. Ce qui est mauvais c’est la qualité de la viande d’aujourd’hui. Aux États-Unis, les personnes qui font attention à leur santé mangent de la « grass feed beef ». Littéralement, du bœuf qui a mangé de l’herbe tout au long de sa vie.
Que pensez-vous qu’un buffle ou un bison mange dans la nature ?
Oui, de l’herbe !
Une alimentation à base de céréale a le même effet néfaste sur nous que sur eux…

Je vais régulièrement en Guadeloupe où j’ai de la famille. Les personnes qui vont sur cette île pour la première fois sont choquées par les vaches qui trainent le long des routes (photo prise depuis la voiture) :

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Ces vaches mangent de l’herbe et des feuilles (elles font office de tondeuse).

Voici un paquet de brochettes que j’ai acheté :

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Vous voyez cette couleur ? Dommage que vous ne puissiez la gouter, là, maintenant, tout de suite! Cette viande là n’a rien à voir avec de la viande de bœuf élevée en intérieur et nourrie à base de farines animales.

Pensez-vous que cette viande là soit néfaste pour vous ? Ou au contraire, pensez-vous qu’elle soit bonne pour vous et que vous soyez fait pour l’assimiler parfaitement ?

Je l’ai simplement faite griller et j’ai presque tout mangé à moi tout seul. Je revenais d’un grand treck au bord d’un cour d’eau et mon organisme avait bien besoin de ça pour refaire le plein 🙂

Pensez-vous toujours que la viande rouge soit mauvaise pour vous ? Que toutes les viandes rouges soient mauvaises pour vous ?

PS : Oui de la viande de bonne qualité est plus chère. Mais je pense qu’il est préférable d’en manger moins (s’il le faut à cause du budget) mais de meilleure qualité. L’argent que vous investissez aujourd’hui dans de bons produits est de l’argent que vous ne mettrez pas plus tard dans des médicaments ou autres.

A votre santé !

Comment faire un jus de carotte

Dans cette vidéo je vous invite dans ma cuisine et je vous fais un jus de carotte. Avez-vous déjà goûté?
C’est tout simplement délicieux.


http://www.youtube.com/watch?v=cJc9vSMVVyY

Version texte de la vidéo :

=====================
=====================

« Salut, c’est Cédric de Forme Attitude! Bienvenus dans ma cuisine !

Avez-vous déjà gouté au jus de carotte? Je dois vous mettre en garde, si vous goûtez une fois, vous ne pourrez plus vous en passer car c’est très très très bon. La carotte est très riche en Vitamine A et Beta Carotène, c’est donc très bon pour les yeux, pour la vision et évidemment pour la peau.

Donc pour faire un jus de carotte, il vous faudra des carottes bien sûr, il vous faudra aussi une centrifugeuse. Une centrifugeuse c’est très important car la différence avec un blender ou un mixer, c’est que la centrifugeuse sépare la pulpe du jus et donc au final vous n’avez que le jus et c’est beaucoup plus rapide à digérer et donc à assimiler. C’est très important, il vous faut une centrifugeuse.

Donc vous allez commencer par laver les carottes, les éplucher et après il suffit de ‘juicer’ ! C’est parti ! ☺

Il faut compter trois grosses carottes, pour un verre de 20 cl.

Voilà ! ☺ A la vôtre ! Très très bon ! ☺

Mmmm… Aah !! ☺

Au fait, n’oubliez pas de télécharger mon guide: ‘8 recettes brûleuses de graisses’ , dans ce livre gratuit je vous donne 8 préparations que je mange très régulièrement et à volonté. Vous pouvez le télécharger très facilement en vous rendant sur mon blog : www.formeattitude.fr. »

CrossFit, s’entrainer comme un chasseur cueilleur!

Connaissez-vous le CrossFit?

Il s’agit d’une technique d’entrainement alliant force athlétique, endurance cardio-vasculaire et musculaire et haltérophilie.

En d’autres termes, il ne s’agit que de mouvements naturels utilisant des « objets lourds » ou son propre poids de corps.

Finalement c’est le genre d’entrainement que pratiquaient nos ancêtres à leur insu : marcher, sprinter, tirer, soulever, grimper, sauter, etc.

Nous revenons ainsi aux sources et donnons au corps ce dont il a besoin pour maintenir un taux de masse grasse faible et une masse musculaire importante.

La plupart des gens qui vont dans les salles de musculation se contentent de faire du tapis pendant 30 minutes (oui comme des hamsters…) et/ou de faire des machines (30 secondes d’efforts, 3 minutes de pause en restant assis biensur – comme si on ne restait pas suffisamment assis la journée).

Ils me prennent donc pour un extra terrestre quand il me voit débarquer, monter un circuit, et enchainer à fond pendant 30 minutes.
Parce que oui, autre avantage : ce type de séance ne prend que 20 à 30 minutes. On a autre chose à faire dans la vie que de passer 2h par jour enfermé dans une salle non ?

Vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous dans laquelle je m’entraine avec un ami que je pousse au maximum. Pratiquez-vous ce type d’exercices ?


http://www.youtube.com/watch?v=V6grEG-pcbw&context=C37f5dc6ADOEgsToPDskI3ppQGtfS3CI6FVkv5nB60

Version texte de la vidéo :

=====================
=====================

Au fait, n’oubliez pas de télécharger mon guide: ‘8 recettes brûleuses de graisses’ , dans ce livre gratuit je vous donne 8 préparations que je mange très régulièrement et à volonté. Vous pouvez le télécharger très facilement en vous rendant sur mon blog : www.formeattitude.fr. »

Comment manger équilibré le soir, faut-il manger léger ?

On lit souvent qu’il faut manger léger le soir, quitte à garder une sensation de faim. Je n’aime pas cette idée, je n’aimerais pas m’endormir en ayant une sensation de faim.

Plus que la notion de quantité, je préfère parler de notion de qualité de ce que l’on mange le soir. 500 grammes de brocoli et « seulement » 200 grammes de purée sont bien différents !

Un autre critère qui rentre en jeu est l’heure à laquelle on mange. Si on mange juste avant de se coucher on peut avoir du mal à s’endormir.
J’aime manger aux alentours de 19h.

Voici par exemple ce que j’ai mangé hier soir. C’était tout simple :

-Un gros steak
-Des poivrons confits faits maison (avec ail et huile d’olive)
-Une salade (avec avocat, radis, tomate, huile d’olive, ail et basilic)
-Un verre de vin (oui ça fait plus de bien que de mal et c’est paléo – on a dit 1 verre, pas la bouteille !)
-Deux carrés de chocolat (QUOIIIIIIII ? attention, il ne s’agit pas de Kin*** mais de chocolat noir 85%, très riche en antioxydants et cela rajoute une petite note légèrement sucrée)
-Une tisane

Avec tout cela je me suis senti vraiment « plein » et satisfait.
Et vous que mangez-vous le soir ?

La pyramide alimentaire paléo ou la logique dans votre assiette

Dans cette courte vidéo nous voyons la différence entre la pyramide alimentaire classique et la pyramide alimentaire paléo.
Pourquoi tout le monde nous force à croire que boire du lait, manger des pâtes ou du pain est quelque chose de naturel? Êtes-vous déjà tombé nez à nez avec un paquet de spaghetti lors d’une promenade en forêt ou l’or d’une plongée sous-marine? J’en doute…

Voici la retranscription écrite de la vidéo :

Version texte de la vidéo :

=====================
=====================
« Salut c’est Cédric, l’auteur du blog Forme Attitude.

Dans cette courte vidéo je vais vous présenter deux pyramides alimentaires bien différentes. La première nous fait prendre du poids, petit à petit, de manière vicieuse, sans même que nous nous en rendions compte. La seconde permet de brûler des graisses sans le moindre effort et d’avoir une santé TONITRUANTE !

L’alimentation représente 80% de votre état de forme. Si vous ne donnez pas à votre organisme le bon fuel, il ne parviendra pas à exprimer tout son potentiel, qui est souvent bien supérieur à ce que l’on croit.

Voici donc la première pyramide. C’est celle qu’on nous présente depuis que nous sommes tout petit. Tous les nutritionnistes l’utilisent. Tout le monde nous la conseille. Elle est basée sur les glucides et céréales, comme on peut le voir sur l’image. On les appelle souvent « des sucres lents » mais au final ils ont le même effet sur notre organisme. Ils provoquent un pic d’insuline qui a pour but de réduire le taux de glucose que l’on a dans le sang. Car un taux de sucre trop élevé est toxique pour l’organisme. Le problème c’est que bien souvent, le seul moyen de faire disparaître ce sucre c’est de le convertir en graisses et de les stocker.

Un autre problème réside dans le fait que la base de cette pyramide possède une faible valeur nutritionnelle. En d’autres termes, ces aliments apportent beaucoup de calories mais très peu de vitamines et de minéraux.

Quand vous regardez cette pyramide et que vous souhaitez rechercher la santé, où allez-vous regarder ? Personnellement mes yeux sont immédiatement attirés par les jolies couleurs que l’on voit plus haut ! Le rouge du raisin et du poivron, le vert du brocoli, le mauve de l’aubergine, l’orange des carottes et du saumon. C’est aliments sont « vivants » et sont les meilleurs pour nous. Dommage qu’ils n’occupent pas d’avantage de place.

Voici ensuite une deuxième pyramide. Cette pyramide est basée sur le style de vie appelé paléo. Il s’agit de manger ce que nos ancêtres mangeaient déjà il y a 100 000 ans. Après tout nos gènes sont faits pour fonctionner avec ce type d’alimentation. Quand je dis fonctionner, je veux dire très bien fonctionner ! On voit que les protéines d’origines animales ont une grande importance. Ainsi que les légumes (Attention! 🙂 Les vrais avec des feuilles et des couleurs !) et puis les fruits. Enfin nous avons des fruits à coques qui sont certes caloriques mais très riches en protéines et bonnes graisses ainsi que des baies bourrées d’antioxydants. Il s’agit du régime alimentaire du chasseur cueilleur. Il permet de manger à sa faim et se sentir satisfait tout en brûlant des graisses. Des études ont été menées sur ce type d’alimentation et elles nous ont prouvé que ce n’était pas juste l’apparence physique qui était impacté mais l’état de santé en général. Le fait d’avoir ce type d’alimentation et de voir apparaître vos ABDOS, de vous amincir ou d’avoir plus d’énergie durant toute la journée n’est que la conséquence de l’amélioration générale de l’état de santé !

Comprenez moi bien vous n’êtes pas obligés de faire une croix définitive sur votre pain. Vous pouvez vous contenter de respecter ce mode d’alimentation 80% du temps et vous allez déjà obtenir de très bons résultats. Etes-vous prêt à essayer ?

Au fait, n’oubliez pas de télécharger mon guide: ‘8 recettes brûleuses de graisses’ , dans ce livre gratuit je vous donne 8 préparations que je mange très régulièrement et à volonté. Vous pouvez le télécharger très facilement en vous rendant sur mon blog : www.formeattitude.fr. »