Avez-vous déjà vu un hamburger courir dans une forêt ? Avez-vous déjà aperçu une baguette pousser sur un arbre ? Avez-vous déjà surpris un Carambar se balader le long d’un cours d’eau ? Probablement pas !

Pour être en bonne santé, brûler du gras et construire du muscle, il faut manger des choses naturelles. Nous sommes faits pour les assimiler parfaitement car nous avons évolué en ce sens.

Quand on parle du régime paléolithique, souvent on me dit que c’est impossible de ne pas manger de pain. Croyez-moi c’est possible. Le nom de jeune fille de ma mère est « Meunier ». Si mon père ne m’avait pas « déclaré », je m’appellerais Cédric Meunier! J’ai même un oncle boulanger.

Pour ainsi dire, sur le papier j’ai tout pour être un gros mangeur de pain…

Le seul problème est que je sais que ce n’est pas bon pour moi, j’évite donc d’en manger. L’environnement dans lequel nous évoluons aujourd’hui a évolué beaucoup plus vite que nous même.

Nous avons exactement les mêmes gènes qu’il y a 40 000 ans. Seulement il n’y avait pas de baguettes à l’époque 😉

Par contre, il y avait tout un tas de bêtes et de plantes tels que… des crabes par exemple !

La nature...

J’étais dernièrement en Guadeloupe, cette île a beaucoup de choses à offrir. Depuis plusieurs jours il avait plu énormément, le niveau de la mangrove avait ainsi augmenté. Couplé à cela, il y avait une nouvelle lune. Il s’est alors produit un phénomène qui arrive quelques fois dans l’année : les crabes remontaient sur la plage.

Armé d’un râteau, il suffisait d’être vif pour les ramasser.

Nous allons laisser ce petit grandir.

Sommes nous d’avantage faits pour manger un crabe ou pour manger un hot dog ?

Des crabes plus gros que ma main.

Vous n’avez pas besoin d’être en Guadeloupe pour appliquer ce principe. Vous pouvez être en Normandie et pêcher des coques, vous pouvez être en méditerranée et pêcher des poulpes, vous pouvez être dans l’Oise et cueillir des mûres (quand c’est la saison), etc.

Quand la nature vous offre des fruits, vous devez en profiter, non seulement c’est gratuit mais en plus vous allez prendre du plaisir à les ramasser avec vos proches. Puis en bonus, c’est surtout très bon pour vous car vous êtes faits pour en tirer tous les nutriments ! (et c’est très bon tout court…)

Ragout de crabes (matété)

Published by Cédric

12 Comments

  1. Bonjour Cédric
    Fuir les additifs alimentaires est effectivement la base d’une alimentation saine.
    Petite question: être paléo c’est forcément être locavore?
    Merci, à bientôt 😉
    Adem

    Répondre
  2. Salut Cédric,

    Malheur à ce petit Crabe 🙂

    Principe paléo N°1 : Mange ce que tu trouve dans la nature
    Tu n’a pas froid aux yeux !

    Pour te répondre Adem, Paléo ne veut pas forcement dire locavore, il y à des produits intéressants partout dans le monde qui finissent dans nos supermarchés, reste à savoir rechercher la qualité.

    Ceci dit, être locavore contribue au développement de nos petites entreprises, donc si veux en être, je suis à 100% avec toi !

    A bientôt et merci !

    Répondre
  3. Bonjour Cédric,
    Je suis heureuse de constater que je ne suis pas la seule à inciter à une consommation plus naturelle et plus locale. Cependant, nous ne sommes pas en Guadeloupe! C’est beaucoup plus difficile ici (j’habite en moyenne montagne et 6 mois de l’année, on ne trouve rien dehors). Il est donc nécessaire de conserver, ce qui représente un travail considérable. On en arrive donc à repenser totalement son mode de vie! En ce qui concerne le pain, je suis bien d’accord, mais je ne suis pas prête encore à m’en priver totalement.
    J’apprécie ta fougue et tes idées. Bravo à ton blog.
    Françoise

    Répondre
  4. Bonjour Cédric, j’ai adoré cet article !

    Il m’a fait pensé qu’il fallait que je me prenne un bouquin sur tout ce qui peut se consommer dans la nature, car proche de chez moi il y a beaucoup de nature 😉

    Merci d’avoir partagé avec nous cette chasse au crabe !

    Répondre
  5. Quelle chance d’avoir accès à d’aussi beaux cadeaux de la nature !

    Tu as du te régaler car ta marmite est très appétissante 🙂

    Répondre
  6. Salut,

    J’ai une question, apparemment les produits laitiers seraient aussi a eviter. Pourquoi ?

    Mais surtout, comment remplacer le calcium qu’abrite le lait par d’autres aliments plus naturels ?

    Enfin, quels sont les aliments riches en calcium dans la nature ?

    Répondre
  7. Bonjour Cédric et félicitation pour ce blog, ton expérience est intéressante à suivre.
    J’adhère tout à fait à ta conception de l’alimentation.
    Sportivement.

    Répondre
  8. Bonjour Cedric!

    Je suis moi meme le « mode de vie » paleo depuis maintenant un an apres en avoir entendu parler la ou je vis (etranger). Le gain d’energie, de vitalite, de bien etre corporel est sans comparaison avec quoi que ce soit d’autre! meme si je n’ai jamais eu besoin de recourir a aucun autre « regime ».

    Une remarque cependant mais qui est peut etre liee a ma physiologie, j’ai remarque que j’avais beaucoup plus froid qu’auparavant. Les jours ou il fait vraiement froid, je suis litteralement congelee alors que ce n’etait pas le cas avant! Une explication a cela ou c’est juste moi?

    desolee pour les accents..clavier qwerty..
    Celine

    Répondre
  9. Je découvre le mode de vie paléo depuis 1h en fouillant sur ce blog, mais à mon avis Céline, si tu as froid, c’est juste que tu as moins de graisse…

    Répondre
  10. Cédric,

    Je trouve ton régime paléo très intéressant et je pense m’y mettre rapidement. Cependant, j’ai remarqué par le passé lors d’un régime de sèche (durant lequel j’avais énormément réduit les glucides) que je me sentais très affaibli au bout de quelques mois. Beaucoup de sport et peu de féculents ne font pas bon ménage à mon sens.
    Aussi, peux-tu me dire quelles sont les sources de glucides autorisées dans le régime paléo ?

    Merci

    Répondre
  11. Bonjour Cédric et encore merci pour ton super blog.

    Je me demandais si les haricots rouges, sont plus considérer comme des « céréales », ou comme un aliment intéressant à incorporer dans une salade par exemple ? Je ne pense pas qu’ils soient particulièrement riche en sucres ….

    Voilà encore merci et à bientot.

    Répondre
  12. J’aore le titre d cet article !
    La société industrielle nous y aide pas forcément mais c’est vraie qu’il est grand temps de se rapprocher de se qu’on trouve dans la nature.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *