Comment perdre 3 kg en 2 semaines, suivre un régime sans sucre, comment avoir des abdos en béton… Avec l’arrivée de l’été, c’est le genre de sujets préférés de la presse, qu’elle soit féminine ou masculine :
« Pour perdre de la graisse, il vous suffit de manger assez de bananes (ça marche aussi avec les pamplemousses ou les ananas !) » telle est la promesse de nombreux de ces magazines. La cible féminine est la plus touchée. Cependant, pour vous mesdames, avoir les fameuses tablettes de chocolat est votre but ultime. Et pour cela, il faut éliminer chaque once de graisse pour avoir LA silhouette parfaite.
Alors, pourquoi la graisse abdominale est si difficile à éliminer ? Pourquoi certaines personnes sont-elles maigres, mais gardent un petit ventre ? Qu’a-t-elle de spéciale ? Ou est-ce simplement la dernière chose à être éliminée ?
En fait, il s’avère que cette graisse en particulier, est sous influence hormonale. C’est pour cela que c’est assez difficile de la perdre. En effet, les tissus gras sont différents en fonction de leur localisation.
Il existe de très bonnes raisons de la perdre, que ce soit purement esthétique ou pour prendre soin de sa santé.

1. 2 Types de gras…:

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est que notre graisse abdominale est composée de deux types de gras :
– La graisse viscérale : c’est la graisse qui entoure vos organes. Pour voir à quoi ça ressemble, pensez au « abdos kros » !
– La graisse sous-cutanée : plus présente chez les femmes, c’est la petite bosse qui se trouve au niveau du nombril.
En général (mais pas toujours vrai), la graisse viscérale est propre à l’homme, quant à la graisse sous-cutanée, elle est plus communément trouvée chez les femmes (hanches & cuisses également). C’est pour cela que les hommes (en général je précise), vont avoir tendance à être mince mais légèrement (ou pas !) bedonnant. Les femmes vont avoir une silhouette dite en « sablier » ou en « poire » !
La graisse viscérale est beaucoup plus dangereuse. En effet, celle-ci va être corrélée à des problèmes de santé (diabète, maladies cardiaques, cholestérol…).
Un excès de graisse sous-cutanée n’est pas forcément esthétique, mais est beaucoup moins néfaste pour votre santé !

2. …Qui peuvent avoir pour origine un léger dérèglement hormonale…

Cher lecteur, vous qui êtes assidu à lire forme attittude, vous avez déjà entendu parler du cortisol. C’est ce qu’on appelle l’hormone du stress. Elle n’est pas la seule coupable…un mauvais rythme circadien (cycle de 24h qui regroupe tous les processus biologiques) est également en cause.

Sans titre

Figure 1. Michael Smolensky, Lynne Lamberg, The Body Clock Guide to Better Health : How to Use Your Body’s Natural Clock to Fight Illness and Achieve Maximum Health, Henry Holt and Company, 2001

Un taux de cortisol régulièrement élevé est en partie responsable du stockage de la graisse du ventre et en particulier de la graisse viscérale. Cette hormone contribue à la résistance de l’insuline. Ça n’est pas le fait d’avoir un taux de cortisol élevé qui est « dangereux », mais ce sont ses variations.

La relation entre le cortisol et la graisse viscérale est particulièrement forte pour les personnes qui mangent beaucoup de sucre – Or c’est exactement ce qu’ont tendance à faire les gens lorsqu’ils sont stressés et qu’ils recherchent du réconfort dans la nourriture.

Comme évoqué, le cortisol est responsable du disfonctionnement du rôle de l’insuline. Celle-ci agit moins bien sur le taux de sucre et peut être responsable d’une glycémie élevée. Ceci explique la difficulté à perdre cette petite « bouée ».

Le régime traditionnel n’est pas alors la bonne solution ; il peut être source de stress, re augmenter le taux de cortisol, et vous faire rentrer dans un cercle vicieux ! La solution est donc un mix de rééquilibrage alimentaire et d’exercices ciblés.

Rien ne vaut une vidéo et des croquis pour résumer tout ça !

3. Mais êtes-vous vraiment concernés ?

Dès lors que nous parlons de silhouette, en général nous sommes peu ou pas du tout objectif. Certains vont penser qu’ils ont un problème, alors qu’ils n’en ont pas. Et d’autres vont estimer que tout va bien pour eux, alors qu’ils pourraient y avoir un petit « quelque chose », comme par exemple un peu de mauvais gras caché !

C’est le cas en particulier des femmes ! Vous avez une vision souvent déformée de la réalité ! Peut-être pensez-vous que vous avez de la graisse viscérale mais il s’agit simplement de graisse sous-cutanée qui est, à part un peu disgracieuse, peu néfaste pour la santé. D’autres vont être plus minces, mais vont avoir de la graisse viscérale à éliminer ! Pour beaucoup, pour vous sentir bien dans votre corps, vous voulez avoir la ceinture abdominale développée, les fameuses tablettes de chocolat à exhiber fièrement sur la plage. C’est une norme « physique », mais pas forcément un gage de bonne santé ! Mais je vous l’accorde, avoir des abdos saillants prouvent que vous avez un taux de masse grasse peu élevé.

La graisse métaboliquement dangereuse n’est pas forcément visible ! En effet, nous ne pouvons pas voir quelle graisse est en surplus de l’extérieur. Faites attention à votre alimentation !

4. Quelques conseils :

Puisque maintenant, vous savez tout (ou presque) sur la graisse abdominale, voici quelques conseils paléo pour mieux la gérer.

Revenons au cortisol : Il va falloir le réguler. Pour cela, il existe différents moyens. Cela va passer par une meilleure gestion du sommeil : dormez suffisamment ! Ré-entrainez votre corps à mieux gérer votre niveau de stress pour absorber les fluctuations de cette hormone. Vous allez donc repartir sur de bonnes bases, et vos envies de sucre et de malbouffe vont diminuer. Vous sortirez enfin de ce cercle vicieux évoqué plus haut !

Reparlons de l’insuline qu’il va falloir gérer également. Je ne parle pas ici de régime sans sucre, mais je parle de régime paléo. Simplement, vous allez enlever progressivement de votre alimentation les sucres raffinés (Gâteau, boissons sucrées…) !

Pratiquez une activité physique ! Je ne le dirais jamais assez, il FAUT faire du sport, mais toujours en complément d’une alimentation équilibrée !

Et vous, dites-moi dans les commentaires si vous avez un peu de poignées d’amour à perdre avant l’été ? Quelle est votre motivation principale : avoir ces fameuses tablettes de chocolat ou améliorer votre santé ?

Published by Cédric

2 Comments

  1. Bonjour Cédric,
    C’est un très bonne article. Je rajouterai touT de même un conseil supplémentaire pour la gestion du stress et du cortisol. Le sommeil ne vas effectivement pas tout régler si on a un travail stressant, il y a également un très grand travail sur soit afin de pouvoir se dégager de nos émotion, la méditation peut également être un très bon moyen pour stabiliser notre niveau de stress et le gérer au mieux pour éviter que notre cortisol « fasse des bons »

    Répondre
  2. bonjour cedric

    tu as publié il y a qqes années un programme pour un jeune que j’ai retrouvé en rangeant des papiers, mais je ne trouve plus les recettes des jus de légumes, peux tu me dire ou je peux les retrouver.
    merci beaucoup

    bien cordialement,

    magali

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *