J’ai passé dernièrement une nuit dans le Relais et Chateaux de Bernard Loiseau à Saulieu (Bourgogne). L’établissement comporte un restaurant 3 étoiles au Guide Michelin.

Étonnant de la part de l’auteur d’un blog parlant de santé et de nutrition non ?

Pourquoi ai-je donc été faire mon « gros » dans un restaurant gastronomique en 5 services ?

C’est simple, j’essaye d’avoir la même alimentation que nos ancêtres avaient il y a 100 000 ans. Mais il n’est pas toujours possible de le faire, j’en suis le premier conscient. Il m’arrive donc d’avoir des « cheat days », autrement dit des jours où je mange ce que je veux.

On pourrait penser que c’est mauvais pour la santé mais au contraire, ces écarts permettent de conserver un métabolisme de base élevé (qui brûle donc plus de calories) et de ne pas se mettre en mode « ralenti ».

Lorsque l’on mange paléo, nous sommes en mode « brûlage de graisses » de manière presque permanente. Les graisses deviennent la principale source d’énergie pour le corps. Le fait de faire un écart, disons une fois par semaine, va vous permettre de refaire le plein en glycogène dans les muscles et le foie. Autrement dit, ce que vous mangez durant ces écarts ne tombe pas sur les hanches ou sur le ventre mais est stocké dans votre organisme (et pas sous forme de gras !) ou consommé immédiatement. Cela vous fait donc du bien.

Dans cet établissement se trouve une bibliothèque très fournie en livres dans toutes les langues. J’ai été surpris de tomber sur un livre intitulé « Le bluff des régimes, régimes = graisses».


Surpris car il s’agit d’une maison gastronomique de prestige où l’on n’est pas sensé parler de régimes !
Je n’ai donc pas pu résister à ouvrir le livre.

Le contenu était très intéressant, il était même excellent.

L’auteur nous explique que faire un régime nous fait tourner au ralenti. Il parle des régimes amaigrissants, ceux qui sont hypocaloriques. En effet, lorsque l’on sous alimente l’organisme, ce dernier passe en crise et ordonne à tous les organes de lever le pied afin d’économiser le maximum d’énergie possible. Ceci a une conséquence grave, on brûle moins, on se sent fatigué, on abandonne et on reprend tout ce que l’on avait perdu. Voire plus.

Il dit également que l’on explique aujourd’hui que les gens gros ont des « problèmes de glandes », on dit également qu’ils ont des « problèmes génétiques » ou encore un « poids de référence » qui les programme pour être gros. Il détruit cette théorie en expliquant qu’avant l’ère industrielle les gens n’étaient ni gros ni obèses. Il explique également que dans les dernières civilisations de chasseurs cueilleurs (qui mangent très bien et à leur faim) toujours existantes, il n’y a pas d’obèses et les gens vivent très longtemps (Voir l’article Pourquoi vous devez manger comme un chasseur cueilleur). Ces problèmes de glandes et de génétiques seraient donc apparus très récemment. Comme si nous avions tous muté simultanément!

Il réfute également l’argument disant que pour maigrir il suffit simplement de réduire le nombre de calories que l’on ingère. En effet, c’est plus complexe que cela. Les hormones ont un impacte énorme sur l’état de composition corporelle et l’alimentation influe directement sur ces hormones. Autrement dit, si vous ne mangez que 1000 calories, mais 1000 calories provenant de frites, vous n’allez pas améliorer votre état de santé…

Concernant le dîner gastronomique au restaurant la côte d’or c’est très simple : c’est magique.

On pourrait même dire que le repas était paléo ! En effet, il y avait très peu de céréales (à part le pain, bon on est en France hein ;)) et un petit peu de purée (une à l’ail et l’autre aux truffes) mais les quantités sont faibles, c’est plutôt pour jouer sur les textures que nous gaver qu’ils en mettent.

Ils parviennent donc à faire une cuisine exceptionnelle avec des aliments de très grande qualité et avec une grande densité nutritive.

J’ai mangé entre autre :

  • Des jambonnettes de grenouilles à la purée d’ail et jus de persil (concentré de protéines et d’antioxydants)
  • Un filet de Sandre à la peau croustillante avec son confit d’échalote sauce au vin rouge (protéines, oméga 3 et vitamines)
  • Un suprême de volaille, foie gras poêlé et purée aux truffes.

Merci à Bernard Loiseau pour ce repas riche en protéines 🙂

Le « régime paléo », encore une fois je n’aime pas l’appeler comme ça, n’est pas un régime comme les autres puisqu’il ne nous restreint pas en termes de calories. Il s’agit de s’alimenter naturellement au moins 80% du temps, de manger à sa faim LORSQUE l’on en a envie et sans avoir de remords. En adoptant ce mode de vie, vous allez devenir une véritable machine à brûler les graisses et vous aurez une forme explosive.

Avez-vous déjà fait des régimes hypo caloriques ? Si oui avez-vous constaté une baisse de régime signe que votre organisme se mettait en grève ?

Published by Cédric

8 Comments

  1. J’ai essayé le régime dukan, qui fait perdre très rapidement du poids, mais qui en fait aussi reprendre très rapidement 🙁
    Et c’est vrai que chaque fois, je me sens raplapla !!

    Répondre
  2. Je déconseille à tous mes clients de faire régime. Il est logique que lorsque l’on lève les restrictions, les kilos perdus sont repris. Sans parler des problèmes de carences, avec ce que ça implique sur la santé et la forme (Dukan).

    Je suis entièrement d’accord avec toi Cédric (et ton ouvrage) : la génétique est, dans 99,9% des cas, une mauvaise excuse, pour en pas changer ses habitudes.

    Répondre
  3. Moi qui suis contre toute forme de régime, je suis contente que tu fasses un article comme celui-ci. A partir du moment où il y a restriction, il y a compensation car… la nature a horreur du vide !
    Le corps sait parfaitement ce dont il a besoin, bien mieux que le mental, et pour preuve, la plupart des gens, lorsqu’ils se retrouvent en vacances, ont une nette tendance à rééquilibrer naturellement leur alimentation en privilégiant des produits plus naturels, plus proches de l’état dans lequel ils étaient à l’origine.

    Répondre
  4. Bonjour,

    Ayant testé partiellement le régime (dans son sens « médical » : il existe des régimes pour grossir, des régimes pour athlètes, etc…) paléo pendant deux semaines, j’ai du mal à le tenir. J’aimerais d’abord dire que je me moque éperdument de mon poids ; ce qui compte pour moi, c’est de perdre de la graisse, mais si j’ai 100 kilos de muscles, je n’irais pas m’en plaindre. 🙂

    Donc voilà ce que j’ai fait : j’ai repris le vélo pour aller à la fac (deux fois 20 min par jour). Je mange chaque matin : un fruit, une viennoiserie, un jus de fruit ou un yop ; chaque midi, je mange au resto U, et je fais un effort pour ne sélectionner que de la viande et des légumes, en évitant au maximum les sauces, les céréales, etc… Mais j’accompagne souvent ce repas d’un petit pain. Le soir, je mange systématiquement des omelettes, oeufs au plat, etc…, en essayant de varier les légumes que je mets dedans.

    Enfin, le week end, je sors, je bouffe fast-food, je bouffe bonbons et chips pendant les soirées, sans parler des sodas.

    Résultat : je ne me pèse pas car pour moi le poids est un indice trompeur. Mais ma silhouette n’a pas beaucoup changé dans le miroir. (Mais en deux semaines, rien d’étonnant, je m’inquiète pas pour ça). Par contre, je me sens beaucoup plus fatigué, et j’ai souvent faim. Même si je prends 6 oeufs pour faire mon omelette, je ne me sens pas « calé ».

    Et c’est bien ça qui me dérange. Car si j’ai conscience que mon alimentation est partie en cacahuète (je mange pour deux, souvent gras et plein de céréales tels que le riz ou les pâtes), j’ai l’impression d’en être dépendant. J’ai réellement besoin de sucres rapides le matin pour me sentir réveillé : d’où le jus de fruit, et la viennoiserie. Si je m’en passe je suis vraiment fatigué toute la journée. Et le soir, où je m’astreint au régime paléo, je ne retrouve pas la sensation de satiété. Etant donné que pour moi, le régime se fait à vie, je souhaiterais faire un régime équilibré et pas trop strict, un peu comme ce que tu nous proposes. Mais si c’est pour que je sois fatigué quotidiennement….

    Enfin, j’ai lu récemment « Un cerveau efficace, les aliments à privilégier » du Dr Franck Senninger (http://www.amazon.fr/cerveau-efficace-aliments-%C3%A0-privil%C3%A9gier/dp/2883535167/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1329660414&sr=8-1), très instructif mais un peu trop scolaire, dans lequel on apprend que le cerveau a énormément besoin de sucre et de céréale.

    Donc pour conclure, je me pose des questions :
    * Est-ce que le choix de supprimer complètement les céréales est pertinent ?
    * Est-ce que je dois être plus strict sur mon régime ?
    * Est-ce qu’il faut faire plus de sport ? (Je faisais deux heures de boxe française chaque soir de la semaine, avant de complètement arrêter pendant deux ans)

    Répondre
  5. Bonne remarque, déja le paléo …qui nous dit qu’ils ne crevaient pas de faim ??? à lire cet article débile on pourrait croire que il mangeaient 1 mamouth par jour alors que c’est tout le contraire la viande était très rare et difficile à prendre !!! des doutes bien , prennez un épieu durci au feu et allez dans une grande forêt …Vous revenez quand vous aurez mangé on va voir

    Répondre
    • Sébastien,

      Je vais « raisonner » comme toi. Vas dans une « grande foret », avec un caddie.
      Trouve des pates, du riz, du pain et des cookies.

      Je pense revenir avec un gibier avant toi 🙂 (surtout que les forets d’aujourd’hui et de maintenant n’ont rien à voir)

      Désolé d’avoir été un petit peu moqueur mais ça fait du bien! Je veux aider les gens mais les remarques comme celles-ci ne servent à rien.

      Répondre
      • Salut,

        Vous etes au moins d’accord sur le fait que trouver un mammouth ou du riz/pates/gateaux industriels est assez dur en foret.

        Du coup, le coté « proteines animales en quantité » s’explique comment dans le régime paléo (les oeufs, ca se comprend en quantité limitée, le poisson aussi, mais les viandes maigres ?)

        Répondre
  6. Bonjour cédric, bravo pour le site et tes conseils, continue comme ça c’est top !
    en revanche, Bernard Loiseau est mort depuis quelques années quand même …donc c’est gentil de le remercier mais ce n’est plus lui qui cuisine dans son bel établissement de Saulieu.
    A bientôt et encore merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *