Le riz a plutôt bonne presse, principalement parce qu’on l’associe souvent à l’alimentation japonaise traditionnelle et aux gens en bonne santé qui le consomment. Mais ce n’est pas parce qu’un aliment est dit « naturel » qu’il est forcément Paléo. En fait ce serait même plutôt l’inverse, en ce sens que plus vous entendez dire qu’un aliment est un aliment « miracle » plus il est probable qu’il serait mieux pour vous de le fuir … comme le tofu par exemple … Pour certain adeptes un peu « obtus » du Paléo, la tentation avec le riz est de le rejeter en disant que : c’est un « aliment naturel » mais finalement malsain. En effet, les puristes vont immédiatement se jeter sur vous en disant : « le riz est une céréale ; les céréales ne sont pas Paléo ; n’en consommez pas ; affaire classée ! » En effet, le riz est une céréale. Seulement, en ce qui le concerne, il y a quelques idées à reconsidérer. Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir.

Glucides & Paléo : revue rapide

Si vous savez déjà que le Paléo n’est pas un régime à faible teneur en glucides, vous pouvez ignorer ce paragraphe. En revanche, si c’est une nouvelle, alors voici une critique rapide : Le Paléo n’a rien à voir avec la réduction des glucides ! Tous les aliments à faible teneur en glucides ne sont pas forcément Paléo, de la même façon que tous les aliments Paléo ne sont pas obligatoirement faibles en glucides. Un apport modéré en glucides est souvent meilleur pour l’énergie, l’humeur, les performances physiques, le bon fonctionnement thyroïdien, la fertilité, les défenses immunitaires et la bonne santé de façon générale. Donc oui, vous pouvez consommer des glucides même si vous voulez perdre du poids. Les céréales ne sont pas mauvaises parce qu’elles contiennent des glucides. Elles sont mauvaises parce qu’elles contiennent divers anti-nutriments ainsi que des irritants intestinaux et l’Homme n’est tout simplement pas conçu pour les digérer. Les aliments riches en glucides qui ne contiennent pas ces composés sont appelés « amidons sûrs » dans le sens « sans danger ». Les amidons sûrs comprennent par exemple les pommes de terre, les patates douces, les bananes plantain et les bananes. Pourvu que vos glucides proviennent d’amidons sûrs et non des céréales. Le Paléo peut donc être ajusté pour s’adapter à une large gamme d’apports en glucides selon vos goûts personnels. La question avec le riz est : le riz a-t-il une place au panthéon des amidons sûrs ?

Riz blanc VS riz brun

La raison pour laquelle on évite les céréales dans un mode de vie Paléo est donc d’éviter les anti-nutriments et les irritants intestinaux qu’ils contiennent. D’un point de vue chimique, tous ces composés sont pourtant très utiles : ils servent par exemple d’écran solaire, d’insectifuge, de dissolvants. C’est sympa pour la plante que de la protéger des petites bébêtes qui veulent la dévorer, mais c’est moins sympa pour la personne qui veut manger cette plante en question. Il faut avoir un peu de bon sens dans toute cette histoire de « protection » … Pensez aux options de conception qu’a pu avoir Dame Nature…. Si vous étiez une plante et que vous aviez besoin d’un écran solaire : où en auriez-vous besoin ? De toute évidence : à l’extérieur ! Hé bien c’est exactement la même chose avec un insectifuge ! Il doit donc être à l’extérieur, comme une sorte de bouclier. Dans le cas du riz, c’est exactement la même chose. Chaque grain de riz a une couche extérieure protectrice, qui contient tous les micronutriments certes ; mais aussi tous les composés potentiellement toxiques. C’est en quelque sorte une couche d’armure pour l’amidon qui se trouve à l’intérieur du grain de riz. Cette couche externe est plus foncée que le reste du grain, voilà pourquoi on parle de riz brun. Le riz brun n’est pas Paléo, car il contient tous ces composés potentiellement dangereux. Cependant, une fois que vous avez dépassé cette coque externe, l’intérieur du noyau est essentiellement de l’amidon pur. Il n’y a pratiquement pas de nutriments certes, mais pratiquement pas de toxines non plus ! Au final on retrouve le glucose et l’amidon. L’intérieur du grain est donc le fameux riz blanc. Le riz blanc est un hydrate de carbone pur. Consommer du riz blanc c’est amener un apport supplémentaire de glucides à votre corps. Ainsi, puisqu’il n’y a pas d’irritants intestinaux ni d’anti-nutriment, les arguments typiques « anti-céréales » ne s’appliquent tout simplement pas au riz blanc.

Riz blanc & Paléo

Alors ?! Riz blanc ? bon pour la santé ou pas ? En fait, ça dépend. Le riz blanc a ses avantages :

  • Il est très facile à digérer, même pour les personnes atteintes de troubles digestifs.
  • Il ne contient pas de fructose, ce qui en fait une excellente alternative pour les personnes allergiques.
  • C’est bon marché, facile à préparer et on en trouve partout.

En apparence, il a donc tous les éléments d’un « amidon sûr » pour un mode de vie Paléo : une bonne source de glucose sans toxines potentielles. En revanche, le riz n’a pas de fibre. Mais ce n’est pas forcément mauvais. En effet, pour les personnes souffrant de problèmes de flore intestinale, les aliments riches en fibres peuvent parfois causer plus de dégâts que d’améliorations. Mais il y a toutefois un inconvénient immense : le riz blanc n’a pratiquement pas de micronutriments. Or, le mode de vie Paléo ne consiste pas seulement à éviter les toxines. Il s’agit également de consommer des aliments nutritifs et denses. Malheureusement, un aliment qui est totalement dépourvu de micronutriments ne semble pas rentrer dans les cases de ce modèle alimentaire… Mais d’un autre côté…L’huile de coco ne contient pas non plus de micronutriments et il s’agit pourtant bien d’une graisse dite Paléo. En fait, dans ces cas de figures, nous ne mangeons pas ces aliments parce qu’ils sont nutritifs mais parce qu’ils sont des sources d’énergie propres à brûler. Les micronutriments sont bons pour la santé c’est une évidence ; mais vous devez également obtenir vos fameuses sources l’énergie (vos calories) de quelque part ! Je m’explique… La question du riz blanc se résume donc à cela : Y a-t-il une place dans votre alimentation pour un supplément de calories ou non ?

  • Si vous essayez de perdre du poids, la réponse est très probablement « NON ».
  • En revanche, si vous essayez d’en prendre, ou si vous avez une activité (travail, sport…) qui vous demande énormément d’énergie nécessitant du « carburant » supplémentaire, la réponse est très probablement « OUI ».
Le résultat

En fin de compte, le riz brun n’est pas Paléo, mais le riz blanc est un excellent complément de glucides / calories si c’est ce dont vous avez besoin. Les athlètes qui essaient de gagner en masse ont besoin d’une bonne source de calories qui soit non seulement bon marché mais aussi facile à consommer. Et même si vous n’essayez pas de gagner en masse comme un athlète, une séance d’entraînement difficile exige une source d’énergie supplémentaire pour que vous puissiez récupérer plus facilement. De façon générale, il est probablement beaucoup plus sain de consommer du riz blanc que des shakes de protéines transformées… Toutefois, il y a beaucoup plus de gens qui tentent de perdre du poids que d’essayer d’en gagner. Du moins dans les pays « riches » où l’obésité explose de plus en plus. Ainsi, pour une perte de poids, le riz blanc est un outil à utiliser mais avec modération. En effet, des amidons plus nutritifs sont préférables. Si vous avez envie de manger du riz, pas de problème mais dans ce cas, planifiez d’en faire le jour où vous souhaitez augmenter votre taux de leptine (cette fameuse hormone de la satiété). Bref ! Relativisez un peu sur le riz !

  • Si vous aimez ça. Ce ne sont pas quelques sushis représentant quelques cuillères à soupe de riz qui doivent vous inquiéter 😉
  • Si vous préférez éviter le riz en totalité, ce n’est pas un problème non plus ! Personne ne vous forcera à en consommer ! C’est juste une option parmi tant d’autres 😉

C’est à vous d’en consommer ou non, en fonction de vos objectifs.

 

 

Published by Cédric

4 Comments

  1. Bonjour,
    Je me tourne vers vous, afin d’avoir des réponses à une question, à savoir, je suis le mode Paléo néanmoins je vais commencer prochainement la période du ramadan. C’est pourquoi, j’aurais besoin de quelques conseils au niveau de l’alimentation. J’aimerais éviter de prendre du poids ou avoir des carences. Auriez vous des idées de menus ou conseils à m’apporter??
    Merci d’avance et merci beaucoup pour tous ces conseils et informations que vous nous apporté grâce à vos articles.
    Cordialement
    Nouar.

    Répondre
  2. Bonjour Cédric,

    Peux-tu clarifier ta phrase : « Si vous avez envie de manger du riz, pas de problème mais dans ce cas, planifiez d’en faire le jour où vous souhaitez augmenter votre taux de leptine (cette fameuse hormone de la satiété). » ?

    P.S. : j’ajouterais aussi que nous sommes inégaux devant les anti-nutriments (comme pour ceux des légumineuses, qu’on peut d’ailleurs diminuer par rinçage ou trempage) lors de la digestion.

    Merci,

    Amar

    Répondre
  3. Merci Cédric pour cet article très complet sur le sujet.

    Répondre
  4. Wow merci article super complet ! sa repond a toutes les question que je me posais, je découvre depuis peu cette alimentation et ces bénéfices, mais etant sportif et un métabolisme rapide et etant habitué a avoir une alimentation principalement constitué de cereales pour monter jusqu’a 3000 calories, enlever toutes cereales représentait un manque difficile a combler

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *