Dans cet extrait du séminaire paléo je dessine une courbe en forme de cloche devant vous pour vous expliquer POURQUOI « quand y a pas de sucre, on kiffe pas ».

Vous allez découvrir comment on se sert d’enfants pour faire des tests et piéger votre cerveau.

Dites-moi dans les commentaires sous la vidéo si vous aviez connaissance de ce fameux point dessiné sur la courbe.

https://www.youtube.com/watch?v=4T_Q5x1lmQM

Version texte de la vidéo :

=====================
=====================

« Et donc les industriels ils font beaucoup de test pour nous rendre accro a leurs produits, notamment ce qu’on appelle le point de BEATITUDE.

Je vais vous faire une courbe. Ca ressemble un petit peu à une cloche et dans l’axe des abscisses en bas, je crois que c’est ça hein ! Abscisses…Ca fait longtemps ! ☺

Donc c’est le niveau de sucre, la quantité de sucre que contient le produit. Là axe des ordonnées c’est le kiffe de celui qui mange le produit. Quand il n’y a pas de sucre, on ne kiffe pas, parce qu’encore une fois c’est le cerveau « Arrrgghhh » on ne kiffe pas.

On rajoute du sucre, ca devient de mieux en mieux : « Hmm…. Hmmm.. Hmmm, Hmmmm… » Là c’est le point de béatitude, à partir de là si on rajoute du sucre, ça devient trop sucré et on n’aime pas trop non plus quand c’est trop sucré, c’est pas bon. Non seulement l’industriel il perd de l’argent parce que les clients aiment moins le produit, mais en plus il faut qu’il mette plus de sucre. Le sucre ça ne coûte pas très cher mais autant en mettre moins, ca sert à rien de mettre plus et le gars kiffe moins le produit.

Donc on va juste prendre le point de béatitude qui fait que quand tu goûtes ton produit, PAH !! ☺ T’en veux un autre. Quand vous mangez un truc sucré et que vous dites : « Wooa j’en reprend un ! » et que vous y pensez même pas, il y a des mecs malins derrière. Ils ont testé ça ! Notamment avec des enfants, donc ils prennent les enfants, on les met dans une pièce on leur met deux assiettes, avec deux biscuits ou deux produits, ce que vous voulez.

Un qui va avoir ce niveau-là de sucre et un qui va avoir ce niveau-là de sucre. Et on dit a l’enfant, on ne lui dit pas de parler parce que comme c’est un enfant, il parle pas forcement bien on dit « Tu montres, celui que tu préfères ». Comme cela il n’y a pas de problème de paroles ou autre, on lui met les deux, il montre. Ok il prend celui là, on vire l’autre on en met un autre. On en test un autre, il nous montre, ok il préfère celui là. On vire, on met un autre, TAC !
Lequel tu préfères ? Il montre, TAC, une autre, il montre. Ah il préfèrerait l’autre on garde celui là. On continue, on change l’assiette, ici et la il dit : « ah j’aime pas celui la » Ok on garde celui là.

Les mecs ils testent ! Notamment en Guadeloupe, en Guadeloupe et enfin, les afro-américains, les black et aussi les personnes qui sont en Asie, asiatiques, ils sont plus attirés par le sucre, c’est comme ça, c’est génétique. Moi j’ai de la famille guadeloupéenne et je le vois bien. Quand je vais aux Antilles en Guadeloupe, je voulais faire une vidéo là-dessus dans le magasin même mais, encore une fois j’aurai été en prison !!! Donc je ne l’ai pas fais. ! Il y a un yaourt qui est juste vendu aux Antilles c’est une grosse marque, mais il n’est pas en France. C’est aux amandes, mais bon c’est ultra-chimique, colorant, machin c’est couleur verte et il y a un niveau de sucre beaucoup plus élevé que ce qu’on trouve en France.

Et le soda c’est pareil, le coca il est plus sucré…
Oui, le cola de campagne par exemple c’est beaucoup plus sucre. Les Antillais kiffent et les puritains beaucoup moins parce que…
Même en Afrique et tout hein !
Ouais…
Le soda c’est plus sucré ouais…

Et il y a un yaourt là-bas, il est VRAIMENT bon ! Tu le manges, t’en veux un autre. Déjà fini ! Déjà fini, j’en reprends un autre. Le truc c’est une tuerie, parce que les mecs ils ont même testé, ils ont mis plus de sucre là-dedans parce qu’ils savent que la population ici, elle aime plus le sucre. Ce yaourt-là il marcherait moins bien en métropole et celui de métropole, marcherait moins bien en Guadeloupe. Donc on va mettre d’autres yaourts un peu plus sucré.

……plus de diabétiques..
– Ouais, Martinique et Guadeloupe sont des départements avec le plus de diabète, de TYPE 2, c’est à dire provoqué par l’alimentation. Donc voilà, les mecs sont malins, il faut faire attention.

Donc si on devient gros c’est à cause du sucre, pas le gras, tout est une question d’insuline. L’insuline cette hormone qui est secrétée par le pancréas quand il y a trop de sucre qui arrive dans le sang. A haute dose, le sucre est toxique ! Il nous tue. Le corps, il est très bien fait, c’est une machine, il élimine ce sucre-là en secrétant de l’insuline avec le pancréas. L’insuline c’est comme je dis souvent, c’est rappelez-vous quand vous étiez adolescent, votre chambre est un bordel, votre mère elle rentre la : « Woaahhh !! Je veux voir tout disparaître ! Ranges-moi tout ! » Même si tu mets ca sous ton lit ou autre, elle s’en moque, elle veut que tout disparaisse. Tu me ranges tout ! L’insuline c’est pareil, elle arrive dans le sang : « Wowww !! C’est quoi ce bordel ! Tu me ranges tout ! » Le sucre là tu le vires, tu le vires, tu le vires !

Donc si tout se passe bien pour vous, si vous avez de la place dans les muscles et dans le foie, vous allez pouvoir stocker ce sucre la sous forme de…. »

Published by Cédric

4 Comments

  1. salut cedric ,je ne connaissé pas cette courbe c’est pour cela que je viens sur ton blog.
    car on apprend tous le temps.
    à bientot
    jérome

    Répondre
  2. Salut cédric , merci pour cette vidéo je ne suis pas un regime paléo mais tout a fait d’accord avec toi le sucre c’est le diable 🙂

    Répondre
  3. Grâce à toi, je peux écrire ce genre d’article. Merci ! Je te fais une petite dédicace d’ailleurs !

    A bientôt dans le QLRR 3.0 !

    Répondre
  4. Bonjour Cedric,

    Merci pour cette courbe, je suis coach sportif et je passe mon temps à expliquer aux gens pourquoi il ne faut pas manger de sucre.

    Je vais partager cette vidéo, ça leur permettra de mieux comprendre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *