En ce qui concerne le mode de vie Paléo on parle beaucoup de « bon gras ». On prend très souvent l’huile de coco en exemple de « bon gras ». En effet, l’huile de noix de coco est non seulement excellente pour perdre du gras mais également pour gagner du muscle. Seulement voilà, si c’est l’un des aliments phare du Paléo, comment faire si on y est allergique ? Si vous faites partie des gens qui réagissent mal à la noix de coco (éruptions cutanées, indigestions …) il vous faut absolument des alternatives qui soient favorables au Paléo. Et c’est justement ce que nous allons voir dans cet article.

L’huile de coco :
  1. Utilisation culinaire :

L’huile de coco est la graisse de base pour les repas Paléo. Mais heureusement que vous avez le choix parmi d’autres « bons gras ». Vous pouvez par exemple essayer :

  • Les graisses animales comme la graisse de porc (le saindoux), la graisse de mouton ou de bœuf (le suif) ou encore la graisse d’oie ou de canard… Le suif est particulièrement intéressant pour cuisiner à feu vif parce qu’il est très saturé 😉 (tout comme l’huile de coco !)
  • Le beurre. Mais attention ! Pas n’importe comment ! Vous devez clarifier votre beurre ! Il s’agit de débarrasser le beurre de toutes les composantes laitières. C’est-à-dire que l’on extrait la caséine du lait qui se retrouve en surface lors de la cuisson du beurre ainsi que le petit lait qui se dépose au fond. En revanche, on conserve les acides gras. Le beurre clarifié est donc du gras pur que vous pourrez utiliser pour vos recettes Paléo préférées 😉
  • Les graisses végétales saines (huile d’olive, huile d’avocat, huile de noix de macadamia ou encore huile de palme rouge). Si vous ne voulait pas que votre huile amène un goût particulier, préférez dans ce cas l’huile d’avocat qui sera la moins forte en goût.

À noter qu’en terme de TCM (Triglycérides à Chaîne Moyenne… idéal pour la perte de poids !) la teneur qui se rapproche le plus de celle de l’huile de coco est l’huile de palme rouge. Ainsi, si vous cherchez spécifiquement un substitut qui vous apporte autant de TCM que l’huile de coco, vous devez choir l’huile de palme rouge.

  1. Utilisation cosmétique :

L’huile de coco n’est pas seulement bonne à manger ! Vous pouvez aussi l’utiliser comme hydratant pour la peau mais aussi pour vos cheveux et plus étonnant encore on en retrouve même dans nos dentifrices 😉 Pour faire simple, dites-vous en gros, que tous les produits de beauté que vous pouvez trouver dans le commerce ont leur dérivés en version noix de coco ! Et comme on cherche à trouver des substituts à la noix de coco, voici les huiles beautés et autres ingrédients que vous pouvez utiliser :

  • Pour votre peau : l’huile de jojoba, le beurre de cacao, l’huile d’avocat ou le beurre de karité sont d’excellents choix pour hydrater et prendre soin de votre peau en général.
  • Pour vos cheveux : si votre peau est extrêmement sensible et que vous ne pouvez même pas vous laver la tête avec les produits achetés dans le commerce, renseignez-vous sur la tendance du moment « no-poo » ou « no-shampoo ».  Il s’agit de ne plus utiliser de shampooing. (En même temps, il y a de fortes chances pour que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs se lavaient la tête autrement qu’avec du Fructis !) Ainsi, la façon la plus populaire est d’utiliser du bicarbonate de soude puis de vous rincer la tête avec du vinaigre.
  • Pour vos dents : le dentifrice peut être un problème si vous êtes allergique à la noix de coco, car le Sodium Lauryl Sulfate (l’ingrédient qui fait mousser le dentifrice) est un dérivé de la noix de coco. Il suffit de chercher des marques qui portent la mention “sans SLS » sur l’étiquette. Alternativement, si vous êtes dans l’extraction du pétrole, vous pouvez simplement remplacer la noix de coco par de l’huile de graines de sésame.

 

Le lait (ou la crème) de coco

Il y a de nombreuses recettes Paléo à base de lait de coco. En effet, ça donne une texture plus crémeuse aux sauces et aux crèmes desserts. Mais ne vous en faites pas, il y a tout de même des alternatives au lait de coco 😉

Voici ce que vous pouvez utiliser :

  • Le lait d’amande : ça donne un léger goût de « noisette ». Il est vrai que tout le monde n’apprécie pas particulièrement ce goût un peu spécial mais l’avantage est qu’on le trouve facilement dans le commerce 😉
  • Le lait de noix de cajou : il est légèrement plus doux et surtout, il a un goût qui se rapproche de celui du lait de vache ce qui le rend plus agréable en bouche pour la plupart des gens.

Quoi qu’il en soit, le lait d’amande comme le lait de noix de cajou se marie par exemple très bien à une recette au curry. On peut également les boire frais directement dans un grand verre ou en verser quelques centilitres dans son café du matin pour en adoucir le goût. Toutefois, si vous avez du mal à obtenir la texture souhaitée, vous pouvez ajouter une pincée de gélatine afin d’épaissir un peu plus une sauce. La gélatine apportera le même effet crémeux que le lait de coco.

À savoir que, malheureusement, dans l’un ou l’autre de ces laits, on peut retrouver des traces de sucre et autres arômes (sombre histoire de conservation pour le trajet …) La solution la plus saine est que vous prépariez vous-même le lait d’amande et de noix de cajou 😉 Et en plus ce sera moins onéreux si vous faites votre propre recette 😉

La farine de noix de coco

La farine de noix de coco est utilisée dans presque tout ! Des biscuits Paléo jusqu’à la panure de vos nuggets fait maison. Fort heureusement il existe énormément d’excellentes farines sans grain. En revanche, vous devez faire attention à la consistance de la farine de substitution que vous choisissez. En effet, la farine de coco nécessite beaucoup d’eau pour se liquéfier. Ainsi, vous ne pouvez pas remplacer une portion de farine de coco par la même portion d’une autre farine. L’idéal, au lieu de vous essayer à trouver une proportion « douteuse » qui risque d’anéantir votre recette, est que vous trouviez justement une recette toute prête avec la farine en question que vous aurez choisie pour remplacer la farine de coco.

Voici le type de farine que vous pouvez utiliser :

  • Pour les cuissons, (les gâteaux, les pâtes à tartes, le pain…) vous pouvez essayer la farine d’amande, la farine de noisette ou toute autre farine de noix.
  • Pour épaissir les sauces vous pouvez essayer : l’amidon de tapioca ou la poudre d’arrow-root. (Il s’agit d’une fécule qui provient d’une plante tropicale d’Amérique du Sud.)

L’autre option c’est carrément de ne même pas utiliser de farine ! Il existe par exemple des recettes de brownies sans farine.

D’un autre côté, gardez à l’esprit que toute utilisation de farine devrait être occasionnelle dans un mode de vie Paléo 😉 Vous n’aurez donc pas à vous embêter trop souvent pour trouver des recettes à base d’autres farines 😉

Les flocons de noix de coco

Les flocons de noix de coco sont principalement utilisés pour ajouter une petite touche de déco, de goût ou de texture à certains biscuits, macarons ou tout autre gâteau et friandises.

  • Si vous souhaitez ajouter un ingrédient à croquer et qui soit sucré, utilisez dans ce cas des raisins secs, des cranberries séchés ou tout autre fruit sec.
  • Si vous souhaitez apporter une touche de croustillant au-dessus d’une salade par exemple, optez pour les graines de tournesol, les graines de lin, des bleuets déshydratés ou toutes autres baies.
  • Si vous souhaitez faire une panure, il vous suffit d’utiliser l’une des farines mentionnées ci-dessus.

 

L’eau de coco

L’eau de coco est considérée comme une excellente boisson énergétique. De plus elle a la capacité de réduire votre taux d’acide dans votre corps car son PH est aqueux. Ainsi, pour remplacer l’eau de coco tout en bénéficiant d’une boisson aux propriétés aqueuses, vous pouvez simplement presser un citron dans une bouteille d’eau 😉 En effet, même si ça peut paraître contre intuitif du fait de son goût acide, le citron est bien un aliment au PH aqueux 😉 Il vous aidera donc à rétablir votre équilibre acidobasique naturel 😉

Le sucre de noix de coco

Une chose est sûre, le sucre de coco c’est du sucre ! Et vous savez quoi ?! Le sucre ne devient pas sain du jour au lendemain sous prétexte qu’il est fabriqué à partir de la sève d’un cocotier ! 😀  Donc, la mauvaise nouvelle c’est que le sucre de coco n’est pas plus sain qu’un autre sucre. Mais du coup, la bonne nouvelle est que vous pouvez le remplacer très facilement 😉 Si vous avez besoin d’un édulcorant, vous pouvez le remplacer par du miel, de la mélasse ou n’importe quel autre édulcorant Paléo. Mais n’oubliez pas qu’il s’agit toujours de sucre alors consommez-en occasionnellement 😉

La noix de coco :

La noix de coco est un chouchou du mode de vie Paléo. Certes, c’est très bon pour la santé, mais si vous y êtes intolérant, pas de panique. Vous n’avez aucune obligation d’en consommer 😉 Vous avez vu que vous pouviez la remplacer par d’autres ingrédients alors faites-vous plaisir et ne vous dites pas que le Paléo vous est interdit à cause de votre allergie à la noix de coco ! Lancez-vous !

 

Published by Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *